News sur les supermarchés en ligne

Premier trimestre : les hypers Carrefour dans le rouge en France, le lundi 23 avril 2012

La tâche ne sera pas simple pour Georges Plassat, nouveau directeur général du groupe Carrefour. Les ventes du premier trimestre 2012 ne sont guère reluisantes, dans la droite ligne d’une année 2011 à oublier. 

Elles s’élèvent à 22,5 Mds€ TTC, en hausse de seulement 0,9 % (à taux de changes constants, hors essence), malgré « un effet calendaire positif dans la plupart des zones », comme le précise le communiqué du groupe.

En France, le chiffre d’affaires (toujours en comparable) est en baisse de 0,5 % à 9,4 Mds€ TTC, plombé par les ventes en hypers, qui chutent de 3,3 %. Ces dernières sont particulièrement mal orientées en non-alimentaire (- 10,1 %), alors qu’elles sont quasi-stables en alimentaire (- 0,2 %).

« L’activité en France reflète la poursuite de la mise en œuvre de notre nouvelle équation commerciale permettant de regagner en compétitivité prix », a justifié Lars Olofsson, toujours officiellement PDG du groupe, qui se prêtait pour la dernière fois à l’exercice.

Les autres formats présentent de meilleures dynamiques en France. Les ventes sont en hausse de 1,8 % en supers et de 6,8 % dans les magasins de proximité.

Dans le reste de l’Europe, les ventes du groupe affichent une croissance négative (à taux de changes constants, hors essence). Elles sont en baisse de 2,7 % au global, la Grèce (- 16 %) et l’Espagne (- 5 %) étant les plus à la peine.

La tendance est à peine meilleure en Asie, avec des ventes en baisse de 0,3 % (- 4,3 % à magasins comparables), reflétant les médiocres performances de la Chine (- 6,9 % hors effet expansion).

C’est l’Amérique latine qui tire réellement le groupe Carrefour, avec des ventes en progression de 10 % au premier trimestre (à taux de changes constants, hors essence), soutenues par l’amélioration continue des hypermarchés au Brésil et les très belles performances du format Atacadao.

Lire la suite...

Code promo