News sur les supermarchés en ligne

Auchan, Leclerc, Carrefour... les enseignes mènent la guerre des prix à coups de pubs, le jeudi 26 avril 2012

La guerre des prix fait rage. Les enseignes s'affrontent à coups de baisses des prix assorties de grandes campagnes publicitaires. Hier, c'était au tour d'Auchan d'attaquer Leclerc de face.

Page de publicité dans la presse quotidienne régionale. Un échange de SMS s'expose : «  - Y a pas le prix du kilo de patates sur le site Leclerc quiestlemoinscher.com ?? » « - Non, et pourtant j'ai tout épluché :-) » En dessous à gauche, un écran de smartphone affiche le filet de 5 kg de pommes de terre à 0,99 euros. En bas à droite, la publicité est signée Auchan.

Cette campagne répond à celle de Leclerc : le leader du marché français incite ses clients à scanner les codes-barres de ses produits pour les comparer aux prix pratiqués par ses concurrents. Une application smartphone téléchargée plus de 400 000 fois en un an.

Leclerc affirme faire la course en tête

« Je trouve cette publicité d'Auchan rigolote. C'est un clin d'oeil et même un super hommage à notre comparateur de prix ! », s'en amusait Michel-Édouard Leclerc, PDG de E. Leclerc, qui était à Tilloy-les-Mofflaines à la centrale d'achats Scapartois. « Et pour la petite histoire, s'il n'y a pas de produits frais dans notre comparateur, c'est parce qu'une filiale d'Auchan, Atac, nous avait fait un procès. »

Ces allers-retours publicitaires sont le reflet de l'intensification de la guerre des prix entre grandes enseignes depuis le début de l'année.

Carrefour a ainsi annoncé garantir le prix le plus bas sur « plus de cinq cents produits du quotidien » de marque nationale, dans un rayon de 15 km.

Auchan, dont les ventes ont baissé de 0,6 % en 2011, a lancé une « vaste offensive » sur les prix qui s'est traduite notamment par des fruits, des légumes, du bio à moins d'un euro, et un élargissement de la gamme des premiers prix.

« Personne n'a le monopole de la défense du pouvoir d'achat ! », s'est exclamé dans un communiqué Vincent Mignot, directeur général d'Auchan France, qui veut faire de son enseigne la moins chère du marché.

Mais Michel-Édouard Leclerc ne tremble pas. « Auchan n'était plus dans la course des prix. Et ne l'est toujours pas ! C'est bien qu'ils se bougent un peu. Nous sommes 4,8 % moins chers qu'eux. Nous faisons la course en tête, devant Système U, Carrefour et ensuite Auchan. Leclerc enregistre même une croissance de 10 % ces deux derniers mois. Nous prenons des parts de marché avec 350 000 clients en plus depuis le début de l'année. »

Lire la suite...

Code promo