News sur les supermarchés en ligne

Les hypers misent sur le drive, le jeudi 03 mai 2012

Pour échapper à la corvée des courses et gagner du temps, les femmes actives sont de plus en plus nombreuses à commander par Internet. Et les ouvertures de drive se multiplient.Cliquez, c'est chargé. Les hypers l'ont bien compris, Internet est aujourd'hui rentré de plain-pied dans le circuit de la grande distribution alimentaire. Dans l'Oise, les drive se multiplient. Après Auchan à Beauvais et Nogent, Leclerc à Beauvais ou encore Carrefour à Compiègne, c'est au tour de Cora de passer au drive. Lundi, le géant (13000 m2 de surface de vente) de la zone commerciale de Creil-Saint-Maximin adopte à son tour ce nouveau mode de distribution. Une révolution pour cette enseigne de 390 salariés, présente dans la zone depuis les années 1980. Avec Internet, celle-ci espère y gagner de nouvelles parts de marché. Dans cette zone de chalandise de 300000 habitants, la concurrence est vive. Le drive répond à une tendance de consommation et aux besoins de la clientèle, explique Alain Zwisler, directeur de Cora. C'est un gain de temps considérable. Selon une étude, le profil du client type est le suivant : Ce sont à 80% des femmes actives, 'c3'a2gées de moins de 40 ans, avec des enfants 'c3'a2gés de moins de 18 ans. Les jeunes, très à l'aise sur Internet, sont aussi attirés par la partie alimentaire. Tous les drive ne se ressemblent pas. Il y a le drive dit déporté qui est éloigné de l'hyper comme celui d'Auchan à Nogent-sur-Oise, par exemple, qui dispose d'une station-service. Il existe aussi le drive isolé, sans hyper, simplement constitué d'un entrepôt comme le Leclerc de Beauvais et qui n'est pas soumis aux autorisations de la CDAC, commission départementale d'aménagement commercial. Le drive est en effet considéré comme un comptoir de livraison et non pas comme une surface de vente. Enfin, le drive qui fait partie intégrante du magasin. C'est le cas de celui de Cora. Les marchandises qui vont tre mises dans les coffres des voitures des clients sont strictement les mmes que celles en rayon , poursuit Alain Zwisler. Avantage du drive intégré : On propose 20000 références, y compris des fruits et des légumes frais, de la viande et bientôt du poisson et du fromage. Des arguments pour séduire les futurs drivistes , Alain Zwisler n'en manque pas. Il cite ple-mle : La liste de courses que la cliente peut mettre en mémoire et modifier à son go'c3'bbt, la carte de fidélité qui fonctionne aussi avec le drive, le délai de deux heures entre la commande et la mise à disposition des produits, etc. Cora espère, à terme, augmenter son chiffre d'affaires de 4 à 5% avec ce nouveau mode de distribution. Nous avons six pistes et on pourra servir entre 60 et 200 clients/jour. Nous nous donnons jusqu'à dix-huit mois pour monter en puissance , explique le directeur du magasin. Côté emploi, 14 personnes y travailleront quand on sera à plein régime . L'investissement est, lui, raisonnable , glisse avec discrétion Alain Zwisler. Et concerne en particulier la partie informatique .

Lire la suite...

Code promo